Marylka Nicolas – Valentin – Angelina Leroy

Médiumnité – Voyance – Magnétisme

Abraham le sapin

C’est toujours le plus grand, le plus vieux qui communique celui que j’ai nommé Abraham. J’écoute, j’entends:

«  »Je suis un pont entre le ciel et la terre. J’exprime la fluidité du lien qui relie le haut et le bas, le spirituel et le matériel, l’esprit et la matière.
– Je traîne une maladie chronique car je suis vieux.
Je suis difficile à vivre et je suis un vieux capricieux qui reste solitaire même accroché au milieu des miens. Cependant j’aime les parures, les bijoux que je pourrais porter avec dignité.
– Mais qui voudrait de ce grand fou? avec des bras trop écartés dans son salon? Je me dois de veiller les plus jeunes et les protéger. Les jeunes sapins sont peureux car ils savent qu’ils ne vivent pas longtemps..(Référence aux fêtes de fin d’année)
Avec humour il me chuchote:
– J’aime la nuit, les lumières tamisées, les vieilles demeures.. et les enterrements de première classe. (Référence au « ça sent le sapin »  😉
– Abraham! je vous trouve sublime mais acariâtre,
– Oui, mais en même temps, j’aime qu’on me regarde, je donne peu, je suis un vieux ronchon, mais je garde toujours la foi et l’espérance car je suis un mystique comme toi. J’ai choisis de pleurer dans ce monde pour gagner-pour l’éternité – une place de choix dans l’autre. «  »
-Merci Abraham.. Je vous aime

(Marylka Nicolas Valentin..)

Roméo le pommier

Nous les pommiers sommes de petites tailles, nous sommes hauts comme trois pommes mais nous sommes très agréables à regarder, nous sommes ravissants. Nous avons du charme, de la tendresse et de l’amour à vous donner. Nos fruits ne te font ils pas penser à l’amour?
– Je suis un grand sentimental, un sensuel, un érotique sage.
– Je peux me résigner à un mariage sans passion. C’est nous les arbres!
Je suis très généreux poire parfois! Je peux te donner ma chemise, enfin, te prêter mon écorce picorée par des parasites qui chatouillent.
– Moi, je vis au jour le jour sans penser au lendemain. Je suis un vieux philosophe maniéré qui a mis ma philosophie dans ma vie. Ne me croit pas sot, je suis intelligent et réfléchi et j’ai le goût pour les sciences! Ca te fait sourire! Mais je sais compter mes fruits, faire la différence entre ceux qui vous nourriront et ceux qui finiront dans le bec des volailles.
– Je cherche à satisfaire vos palais entre tarte dorée et bon vin ça me parait un bonheur promis ne crois tu pas?
Je suis tout simple, généreux, un peu timide tampis pour les complications et les pépins.
– Je t’aime Roméo.

(Marylka Nicolas Valentin..)

Armand le peuplier

Jeune, je suis long et beau, même très beau mais je vieillis mal. Je m’affaisse, je me laisse aller et je me décourage.

Le temps joue un grand rôle dans ma vie, il passe lourd et pèse sur mes épaules. Heureusement, autour de moi les plus jeunes ont une bonne influence.

Nous avons choisis l’endroit où nous vivons même si ces lieux ne sont pas forcément favorables à notre épanouissement. Je peux mourir en ville, je peux mourir isolé, ce qu’il me faut c’est de la compagnie des miens.

Je suis un arbre sensible même si je donne l’impression de crâner, je souffre des moindres choses et mon écorce est sans cesse égratignée, je suis douleur cachée et finalement je crois que je me complais dans mes problèmes que je garde pour moi. Je sais que je suis un pessimiste c’est une maladie chronique pour moi: la vie est une fichue affaire ne crois tu pas?

Comme toi, j’ai un coté bohème je pense à l’avenir dont je n’attends rien de bon. Ah quoi bon!!

Cela n’empêchera pas que j’ai une intelligence subtile, elle ne vieillit pas. Je suis lucide, ma vie est et sera accidentée mais je serai heureux par les jeunes qui grandissent autour de moi et qui nous font paraître plus « décoratifs ».

Merci Armand, tu es courageux. ☀

(Marylka Nicolas Valentin..)

Arpan le charme

On dit de moi que j’ai une beauté froide. Que je suis décoratif, magnifique mais que cela ne suffit pas! Il me manque de la chaleur.Quand j’étais jeune, j’étais très très beau, trop beau pour être vrai. Est-ce vrai? Peut être, car en vieillissant je deviens sophistiqué, je suis un arbre qu’on respecte.
Mon égo est prononcé, j’adore mon groupe d’arbres, dialoguer d’arbres à arbres c’est magique! Nous parlons de beauté et de lignes.
Je suis un classique, strict en moralité traditionnelle je ne supporte pas les écarts de conduite .

Comment? Mais tout passe par les branches, la sève et les racines, nous sommes loin d’être ignares. Jamais je ne sors du droit chemin, celui imposé et tracé depuis des générations bien pensantes.
L’amour est une chose grave, tout est lié dans l’amour, choisir entre l’amour et le devoir je choisirais le devoir car je suis intuitif, je me dois réaliser pour donner aux arbres futurs le sens du sacrifice qui nous représente bien.
Il ne faut pas croire que je ne réalise rien, je réalise de grandes choses et même parfois en rêve.

Merci mon beau Arpan 🔆

(Marylka Nicolas Valentin..)

Clovis le noyer

Nous sommes les plus beaux, les plus raffinés et les plus précieux. Manquons nous de naturel? Faisons nous des manières? Nous sommes des grands timides dangereux. Les autres arbres nous disent que nous sommes pleins de contradictions, capricieux et que nous avons un sale caractère. Mais pas que… nous sommes agressifs, égoïstes, cruels!! Non, nous savons être généreux, larges d’idée et accueillants (référence aux meubles et cercueils eh oui!!!)
Nous sommes un peu contradictoires loyaux/ malhonnêtes, lunatiques. Nous sommes lunatiques comme les humains nous compliquons les situations mais nous restons des passionnés.
Une superstition humaine prétend que l’ombre du noyer est pernicieuse, notre ombre n’est pas de tout repos en tout les cas.
Humains ne vous réfugiez pas dans nos « bras » si vous n’avez pas la force et le mental de résistance, nous ferons de vous nos esclaves.
Notre intelligence est universelle, nous sommes brillants jusqu’à fasciner notre entourage, mais nous pouvons rester dans le silence et provoquer une gêne.
Nous avons une destinée exceptionnelle, nous avons des amis mais aussi des ennemis, cela ne nous ennuie pas nous ne fréquentons pas les sentiers battus.
Nous ne reculerons devant aucun moyen pour notre survie, 300 ans qu’en dis tu? Ce n’est pas les scrupules qui nous étoufferont, je reconnais que nous sommes un peu sadiques.
Merci majestueux Clovis

(Marylka Nicolas Valentin..)

Eugène le chêne

Je suis beau et vigoureux, ma beauté n’a rien de fragile. Aucun de nous n’éprouve le besoin de protéger une femme chêne (on se comprend n’est ce pas?) encore moins chercher des noises à un chêne masculin. Solide, majestueux, je vis fièrement. Ma santé est excellente merci! C’est une chance car je déteste la maladie, la vue du sang, (pardon de la sève) me bouleverse. Je suis fort et puissant mais aussi courageux et orgueilleux, je ne cède jamais, mon attitude est intransigeante je sais que je manque de souplesse dans les deux sens.
Très libéral je respecte la vie de chaque arbre, je ne supporte aucune contrainte.
Je n’aime pas les changements, bien que je puisse rendre service je ne suis pas généreux. Égocentrique, le malheur d’autrui me laisse indifférent.
Je suis un arbre lucide et intelligent, j’ai les pieds sur terre et je ne suis pas dénué d’intuition. Des relents de magie rôde autour de moi ce qui n’est pas fait pour me déplaire.
Pour terminer je suis bénéfique pour l’humain, j’ai la chance avec moi et je te la transmets. Tu retomberas toujours sur tes racines ( tes pieds).
Merci Eugène, ce surnom te va a ravir ☀

(Marylka Nicolas Valentin..)

Azar le saule

Je vais parler au nom du peuple des Saules car nous nous aimons et nous nous respectons. Nous sommes beaux mais tristes ou du moins en apparence. Nous avons quelque chose de langoureux, de lent, de vulnérable qui fait notre charme. Nous sommes des arbres mystérieux plein d’arrière-pensées confuses que nous n’arrivons pas à démêler.
Nous les Saules, nous aimons la chaleur, les parfums subtils et le contact de l’eau. Nous profitons du moment présent et nous ne laissons rien échapper, aucune petite joie. Ne vous fiez pas à notre air doux, en réalité nous sommes décidés et braves nous avons le sens inné de la liberté.
Les Saules sont mélancoliques car nous sommes tous poètes, nous aimons nous attendrir sur les feuilles d’automne et les amours morts. Nous ne sommes pas sentimentaux mais très romantiques, nous adorons les rochers muets, les grottes, les forêts obscures. Quand au plaisir! Nous en sommes avides à condition de le teinter de poésie. Comme toi, nous sommes intuitifs et artistes et même un peu voyants,nous devinons les pensées des éléments, cela épate notre entourage.
La vie du Saule est calme et paisible, faites nous confiance, nous sortons de nos déboires toujours avec honneur. Les arbres ont aussi des joies et des déboires ..
Merci Azar, tu es superbe, pardon, vous êtes superbes. ☀

(Marylka Nicolas Valentin..)